jardin2015.jpg
Le Lac de Vassiviére
Les larves sont en général peu différentes des adultes ; après chaque mue, la larve se rapproche de plus en plus de l'adulte.
mantoptera

On reconnait les Mantes à la forme de la tête qui est triangulaire, très mobile et qui porte de gros yeux composés.
mantereligieus..jpg (18906 octets)

Leur posture de chasse caractérise également ces carnivores voraces : elles se tiennent à l'affut, les deux pattes avant repliées, comme en prière. Ces pattes avant jaillissent pour attraper et maintenir les proies. Armes redoutables, elles sont coupantes comme une lame  et sont munies d'épines du côté interne.

Les Mantes volent mal, malgré deux paires d'ailes très développées. On dénombre environ 1300 espèces dans le monde, dont une vingtaine en France.
Les poux sont des parasites qui, heureusement pour nous, ne possèdent pas d'ailes. Les pattes ont la forme d'un petit crochet, capable de se cramponner aux plumes et aux poils des oiseaux et des mammifères, dont ils prélèvent le sang.

anoplura-01.jpg

Les Mallophages sont des poux bien particuliers qui se nourrissent de particules de peau et de plumes des oiseaux.
L'ordre des Hémiptères se divise en 2 sous ordres : les Hétéroptères (Punaises) et les Homoptères (Cigales, Cicadelles, Pucerons).

Les Punaises possèdent un corps aplati et oval. Le thorax porte une large plaque de forme variable, appelée "écusson" ou "scutum". Certaines espèces n'ont pas d'ailes. Chez les autres, les ailes antérieures sont très particulières, mi-sclérifiées (dures), mi-membraneuses. On les appelle les hémélytres.

Les ailes postérieures membraneuses sont cachées sous les hémélytres au repos.

La plupart des Punaises sont capables d'émettre des sécrétions malodorantes ou de piquer quand elles se sentent en danger.

Grâce à leur rostre (sorte de pique au niveau de la bouche), les adultes se nourrissent en aspirant les sucs végétaux. D'autres sont carnivores et aspirent le contenu de leurs proies. Certains enfin parasitent de plus gros animaux pour en sucer le sang.

Il existe plus de 40 000 espèces, dont 2 000 en France.
L'ordre des Hémiptères se divise en 2 sous ordres : les Hétéroptères (Punaises) et les Homoptères (Cigales, Cicadelles, Pucerons).

Ils portent comme les Hémiptères un appareil buccal servant à piquer (rostre). Les ailes antérieures et postérieures sont membraneuses. Elles sont transparentes chez les Cigales et les Pucerons, souvent colorées chez les Cicadelles et les Cercopes. La taille du corps, des antennes et des pattes peuvent être très variables selon les espèces.

Les Homoptères se nourrissent de plantes dont ils sucent la sève. Souvent très peu actifs, les Pucerons peuvent rester toute leur (courte) vie sur une même plante.

Ils existe environ 50 000 espèces, dont 2 500 en France.
Les Termites sont des insectes sociaux formant des colonies qui vivent dans des constructions parfois très impressionnantes.

Le corps des Termites est mou et allongé. Leur organisation sociale est différente de celle des Abeilles et des Fourmis : il existe une reine ET un roi, des ouvriers qui travaillent et des soldats qui assurent la protection de la colonie.

L'alimentation est essentiellement végétale ; ces insectes peuvent même digérer la cellulose du bois, grâce aux protozoaires contenus dans leur intestin.

La plupart des 2000 espèces de Termites sont tropicales, mais on trouve aussi quelque espèces en Europe. Certaines peuvent causer de sérieux dégâts aux maisons en dégradant le bois des charpentes.

La Cité des Insectes - Chaud 87120 NEDDE - Tel 05 55 04 02 55 • Plan du siteLiens sur la région